Énergir - les travaux sont en cours

Comme prévu, les travaux du gazoduc d’Énergir sont en cours à Saint-Charles. Actuellement les travailleurs de la firme Pomerleau sont à l’œuvre pour installer la conduite en acier et procéder au remblayage progressif de la tranchée par tronçon dans le rang Sud-Ouest, entre la route 279 et le chemin Saint-Félix. La durée de travaux va de la première semaine de juin jusqu’à la fin du mois de juillet. Malheureusement, la bonne marche des opérations occasionne des entraves et seule la circulation locale est possible.

Lire la suite...

Incendie à la ferme CaMour.

Un incendie s’est déclaré à la ferme CaMour du rand Hêtrière Ouest à Saint-Charles vers 14 h 40 cet après-midi. Les pompiers de Saint-Charles sont intervenus rapidement avec l’assistance de leurs confrères de Saint-Gervais, Saint-Henri, La Durantaye et Beaumont. Les flammes ont été maîtrisées vers 16 h. Heureusement, on ne déplore aucun blessé ni aucune perte du côté du troupeau laitier. Une enquête est en cours pour en déterminer l’origine. Selon toute vraisemblance, un problème électrique sur un moteur de ventilateur pourrait en être la cause.

Lire la suite...

Juillet-Août 2020


  • Prochaine édition : 4 septembre 2020
    Distribuée par la poste à Saint-Charles


Nouvelles

  • Il y a 75 ans, c’était la fin de la guerre !

    Qui se souvient de cette guerre 39-45 ? Les vieux, ou plutôt les Sages, comme dit le Dr Horatio Arruda. Le 8 mai 1945, c’était la proclamation de la victoire des Alliés en Europe, la fin d’une folie meurtrière concoctée par le mégalo Adolf Hitler. Les pays européens, encore et pour un moment en pleine pandémie, essaient de célébrer cet anniversaire comme ils le peuvent, c’est-à-dire à l’écran. On dit de façon virtuelle. À Ottawa, le premier ministre Trudeau a fait une déclaration demandant de réfléchir et d’honorer ceux qui ont combattu. En effet, il faut réfléchir, car les germes de la bêtise humaine ne sont jamais bien loin. On a tous vu au cours des dernières décennies des dirigeants tirer parti de prétextes ou les inventer afin d’aller tester de nouvelles armes chez des gens qu’ils ne connaissaient même pas. Il faut aussi honorer celles et ceux qui ont combattu et qui ont, dans plusieurs cas, perdu la vie. Pourquoi ne pas faire mention des personnes qui, à Saint-Charles, ont été appelées à l’armée durant le conflit mondial 1939-45 ? Qui s’en souvient ? Ils sont partis jeunes pour traverser en Europe. Sont-ils tous revenus? Nous ne le savons pas. En tout cas, ils avaient un nom ces soldats... La suite dans notre édition de juin...

    Lire la suite...
  • Des services de proximité dévoués pour nous

    Les clients qui sont allés à l’épicerie Ami dernièrement ont certainement remarqué quelques différences. Les heures du commerce sont ajustées selon l’achalandage et des mesures sont prises pour protéger les clients et les employés. La distanciation dans les allées et dans la file de la caisse est assurée à l’aide de ruban adhésif sur le sol pour respecter les distances sécuritaires. Le produit aseptisant à l’entrée, les paiements exclusivement par carte et le Plexiglas devant la caissière visent aussi la protection de chacun. Pour le commerce qui a fêté ses 45 ans, c’est du jamais vu. Les ventes ont augmenté et il y a un changement des habitudes vu le confinement. Les approvisionnements se passent bien malgré les circonstances. Certains produits, plus en demande, comme la farine et la levure, doivent être approvisionnés auprès d’autres fournisseurs. Les livraisons effectuées gratuitement ont aussi beaucoup augmenté dans Bellechasse. Par contre, plusieurs employés ont dû diminuer leurs heures de travail ou rester à la maison selon leur condition de santé. Michel, Solange et Jérôme assurent la continuité tous les jours avec leur équipe restreinte pour assurer le service de qualité qui les démarque. Un appel au maire a été fait pour avoir un peu d’aide pour éviter l’essoufflement des employés. Ils sont en attente d’une réponse. Certains résidents ont offert leur aide. La crise aura au moins quelques aspects positifs. Plusieurs aliments connaissent un gros roulement. Il est donc plus facile d’avoir des produits frais. Aussi, plusieurs clients ont redécouvert la viande de qualité et de délicieux produits à proximité : les cretons maison, la tête fromagée, la graisse de rôti, le jambon et le saumon fumés, les saucisses maison et les mets préparés frais. Les bières de microbrasserie font aussi le bonheur de plusieurs confinés. Jérôme ajuste l’approvisionnement selon les achats et il est fier d’avoir les produits de la microbrasserie La Souche, de Stoneham, très appréciée. Ils sont là pour nous, pensons aux petits gestes simples qui les aident quotidiennement : bien désinfecter nos mains à l’entrée et respecter les distances établies sauront faire une différence.

    Lire la suite...

Photographies d'hier et d'aujourd'hui

Naissances

Aucune naissances présentement

Avis de décès

Lacroix Jacynthe

17 juillet 2020